Le Ministère de la Culture fait sa révolution des usages numériques !

Crédit illustration Marion Bourcharlat CC BY-NC-ND

Le débat au ministère de la Culture a longtemps été cristallisé autour de la question de la Hadopi, sa transmutation ou son absorption dans un CSA rénové…ce qui laisse d’ailleurs toujours quelque peu songeur. Mais depuis quelques mois, les commentateurs de la vie numérique culturel avait identifié des soubresauts numériques notamment sur la question de l’open data culturel, sur l’implication des citoyens dans le pilotage de politiques publiques, sur le recours à de nouveaux codes de communication digitale (refonte de Cblog en labo numérique, utilisation de nouveau outils du web social : tumblr, vine, gifs animés etc.).

Aujourd’hui, cette dynamique se concrétise à travers une grande séquence numérique du Ministère en charge de la Culture autour de l’éducation artistique et culturelle dénommée « automne numérique ». Aurélie Filippetti, Ministre de la Culture et de la Communication, ouvre cette séquence par un message vidéo qui rompt avec les codes institutionnels traditionnels en s’adressant aux acteurs de la Culture et du Numérique. Elle affirme dans ce message son attachement aux valeurs de l’éducation artistique et culturelle mais aussi de l’open data, des métadonnées culturelles et des licences libres. Creative Commons France salue ce discours ancré dans les usages numériques accompagnant l’innovation dans le secteur culturel.

Crédit photo flickr by qthomasbower CC BY-ND-NC

Cet automne numérique est marqué par de nombreux événements numériques sur l’ensemble du territoire, des formats innovants (hackathon, atelier mashup, etc.) destinés à démontrer la vitalité de la scène numérique française, des partenariats inédits avec des acteurs de la société civile, des communautés numériques dont Creative Commons France, des acteurs publics et privés. Mercredi 23 Octobre avait lieu, un mash-up aux ateliers de l’ENSCI autour d’oeuvres du domaine public. C’est la première fois en Europe que les pouvoirs publics travaillent en collaboration avec les communautés numériques et une école supérieure Culture pour accompagner les pratiques artistiques à l’ère numérique. De nombreux projets très intéressants réalisés par plus de 20 étudiants ont permis de valoriser de manière concrète des oeuvres du domaine public. Le fond mis à disposition comprenait aussi bien les oeuvres de Proust, Bunuel et Apollinaire que… la Nuit des Morts vivants de Romero. Le domaine public est un espace vivant de création qu’il faut protéger contre tous les types possibles d’enclosures. Creative Commons France est sur ce point très vigilant et suit avec attention les travaux du Ministère de la Culture et de la Communication dans ce domaine.

L’automne numérique se poursuit ce week-end avec le premier hackathon conçu autour de données culturelles et une grande conférence « transmettre la culture a l’ère numérique » qui aura lieu le 7 novembre. Creative Commons France sera présent et attend des annonces concrètes prenant le chemin de cette dynamique d’éducation artistique et des usages numériques. Cet événement inédit est piloté par le Secrétariat général du ministère de la Culture et de la Communication au niveau de son département des politiques numériques dirigé depuis quelques mois par Camille Domange.

Le monde de la Culture semble se décomplexer et s’ouvrir à l’innovation lors d’un automne numérique plein de promesses pour l’avenir des politiques culturelles. Et si cette séquence marquait enfin le début de la révolution numérique du ministère de la Culture ! Rendez-vous le 7 novembre.

Plus d’informations ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>