Ségolène Royal encourage les Creative Commons

Après un débat organisé sur son site Internet, Ségolène Royal souligne la nécessité d’ « encourager les créateurs qui se tournent vers les modèles ouverts de propriété intellectuelle de type Creative Commons ou Musique-libre ».

http://www.desirsdavenir.org/index.php?da=9&proposition=66

Extrait du texte:

Le premier point que je retiens de ce débat, c’est que le numérique et le P2P sont une chance et non, comme certains le disent, une catastrophe :

Démocratisation de l’accès ˆ la culture, grace ˆ des coûts très faibles de diffusion des œuvres ; Intimité plus grande du public avec les oeuvres, qu’il peut s’approprier et faire ˆ son tour conna”tre (réalisation de playlists, de compils,…) ; Préservation du patrimoine culturel, le numérique permettant d’avoir accès ˆ des œuvres rares ou introuvables sur support classique. (…) Après le débat qui vient d’avoir lieu sur le site, je souhaite poser les quelques principes ˆ partir desquels une législation nouvelle devra être mise en place :

Tirer parti de la numérisation et du P2P pour faciliter l’accès des publics aux œuvres et accro”tre la diversité culturelle. Permettre ˆ tous, aux auteurs comme aux publics, de bénéficier du progrès technique. Empêcher qu’une catégorie d’acteurs capte ce progrès technique ˆ son profit exclusif. Reconna”tre que les sources de financement de la création en matière culturelle sont et doivent rester diverses (vente ˆ l’unité, prélèvements auprès des exploitants, redevance pour copie privée, etc.). L’Etat ne doit pas privilégier un modèle économique unique pour la diffusion des œuvres culturelles mais favoriser les modèles en phase avec les demandes de la société. Favoriser l’innovation en matière de circulation commerciale des œuvres numérisées. Le succès du P2P témoigne de l’insatisfaction de nos concitoyens face ˆ une offre culturelle perçue comme trop limitée, trop chère et trop uniforme. Les opérateurs doivent pouvoir développer des services améliorés par rapport ˆ ce que l’on trouve aujourd’hui. Encourager les créateurs qui se tournent vers les modèles ouverts de propriété intellectuelle de type Creative Commons ou Musique-libre.

Le texte intégral: http://www.desirsdavenir.org/index.php?da=9&proposition=66