logo rochebrune

CC présenté aux journées d’étude de Rochebrune

Qu’est ce que la Donnée ?

Les Journées de Rochebrune sont des journées d’étude sur une semaine consacrées aux systèmes complexes naturels et artificiels. Pour sa 23e édition, du 17 au 23 janvier, Rochebrune se consacre aux données.

Dans ce cadre, une intervention sur le thème de Creative Commons est programmée. S’interroger sur la donnée, pose la problématique de leur régime juridique et des outils pour les partager.

Les données sont au cœur du processus scientifique. Elles servent tantôt à formuler des hypothèses (abduction), à affiner les hypothèses (induction) et à infirmer ou confirmer les hypothèses (déduction). Traces de phénomènes passés, présents ou à venir, il est naturel et nécessaire de les associer à tous les moments de la construction de la connaissance scientifique. Les données revêtent alors une importance capitale dans l’élaboration de la science moderne.

Poser la question des données c’est aussi s’interroger sur leur qualité, leur accessibilité, leur coûts voire leurs utilisations. Ces questions renvoient à d’autres problèmes, comme celui de leur élaboration et de leur acquisition.

Pourtant la nature des données, leur statut épistémologique demeure la source d’un questionnement constant tant du point de vue de leur création, que de leur utilisation ou de leur partage ; que sont les données, comment dépasser leur limites, leurs imprécisions, comment en disposer d’assez sans en avoir trop, comment les échanger et les transmettre, comment les décrire et les modéliser, comment les simuler, ou plus simplement comment travailler avec des données. Ces questions s’expriment plus encore face à des objets remarquables tels que les système complexes, dont le comportement nous est, par définition, inconnu et dont la frontière entre le phénomène et le contexte demeure floue. Les données y sont alors tour-à-tour source de connaissance mais aussi de doute ou d’erreur, marque indélébile de notre ignorance

Face à ces nombreuses interrogations qui transcendent les disciplines et les objets d’études, les 23e journées de Rochebrune 2016 ont pour objectifs de dresser les contours d’une réflexions sur les données dans les systèmes complexes naturels et artificielles et à travers ce prisme d’étendre la question de la nature des données en science.